Toudoux

Toudoux

Fabricant de peluches

Les filles ont décidé de créer des peluches, principalement pour les enfants.

À la base, elle partent d’une boule rembourrée et lui ajoutent des accessoires pour les personnaliser, comme des pattes, des oreilles, des cornes…

L’idée qu’elles ont eue, qui n’avait pas été nommée en classe, a tout de suite été adoptée par les adolescentes. « On pensait que ça allait être facile à faire », mentionne l’une d’elles.

Le plan de mise en marché de Toudoux est assez simple; attirer et séduire les enfants, avec des formes amusantes et des couleurs vibrantes, afin qu’ils demandent la peluche à leurs parents !

Ce qui les a attiré à adhérer au programme et se lancer en affaires, c’est de pouvoir vivre l’expérience, de savoir comment partir une entreprise, de comprendre ce que ça implique et surtout voir comment elles se sentent là-dedans.

Malgré que ce soit amusant, il y a tout de même certains problèmes. Il arrive qu’il y ait des divergences d’opinions au sein de la petite équipe.

C’est plus dur et plus long qu’elles ne l’auraient pensé. « La production prend plus de temps que prévu » ajoutent-elles.

Après trois semaines à titre d’entrepreneures, les filles ne pensent pas que le monde des affaires sera pour elles. Trop difficile, semble-t-il! Ce constat n’empêche toutefois pas les jeunes femmes d’apprécier le côté formateur de l’aventure. « C’est une expérience de plus… surement que plus tard ça pourra nous aider », dit-on.

Selon nos trois amies, pour réussir en affaires en 2019, il doit y avoir de l’entraide et l’entreprise doit se démarquer de la concurrence. C’est d’ailleurs, selon elles, une des raisons de faire un bon plan d’affaires.

Bon succès mesdemoiselles et si vous voulez amadouer les parents des vos clients-cibles, flattez-les dans le sens du poil ! LOL

Partager