Adéla

Fabricant de bas personnalisés

En fait, la raison sociale est un acronyme composé de la première lettre de leurs prénoms respectifs.

C’est d’un commun accord que les associées ont choisi de créer une entreprise de fabrication de bas personnalisés.

Même si chacune des actionnaires a son rôle à jouer dans l’organisation, elle participent toutes à la production lorsque vient le temps de fabriquer les bas et de préparer les commandes.

La rédaction du plan d’affaires, une première expérience difficile pour la jeune VP marketing, qui aura pris plus d’une dizaine d’heures, malgré l’apport de ses collègues.

Un des aspects les plus intéressants du programme « J’entreprends la Relève » est, sans aucun doute, de faire prendre conscience aux étudiants des réalités de l’entrepreneuriat et du monde du travail. Bien que peu expérimentées, elles savent déjà qu’il est important de bien connaître ses produits et le fonctionnement des opérations pour diriger une entreprise, chose qu’elles ont apprise lors de la création de leur plan d’affaires.

« Comme sur des nuages » est le slogan qui a été trouvé, probablement pour mettre le confort à l’avant-plan.

Ce qui a surpris le plus nos cinq amies dans leur aventure, ce sont les obstacles, avouent-elles. Rassembler le matériel et les ressources pour arriver à leurs fins ne semble pas avoir été une partie de plaisir.

« On doit travailler fort pour avoir le meilleur produit possible… » ajoute l’une d’elles.

Si elles semblent fières de leurs résultats, elles admettent que ça peut être un gros défi de jongler avec les cours, les devoirs, les activités, les amis et l’entreprise.

Cette expérience aura effectivement permis à plusieurs adolescents de mieux comprendre la vie quotidienne de leurs parents qui sont en affaires.

Malgré quelques embuches, deux ou trois des cinq demoiselles mentionnent qu’elles seront peut-être tentées de partir en affaires dans le futur, signe encourageant pour l’avenir du programme!

Partager