SIMON TARDIF: PASSIONNÉ DE LA TERRE, et de ce qui y pousse !

Ayant grandi en milieu rural, en bordure du village de Saint-Méthode-de-Frontenac, Simon Tardif a toujours eu un penchant pour le travail agricole. Venant d’une famille acéricole, il travaille à l’érablière familiale pendant son enfance où il développe son intérêt pour la nature. Il y passe ses étés en ramassant de la roche dans les champs, faisant les foins pour terminer par la taille des sapins. Il saisit toutes ces opportunités, mettant celles-ci dans son bagage d’expériences.

Plusieurs années passèrent où Simon développe d’autres compétences entre autres dans les domaines de l’électronique, la construction et la mécanique. Il y travaille plusieurs années tout en faisant fi de son inconfort pour le travail entre quatre murs. Le hasard de la vie lui permet alors un retour aux sources temporairement. C’est en travaillant quelques années au vignoble Côte des Limousins que sa flamme pour le travail au grand air fut ravivée. Ne faire qu’un avec la nature, au gré des saisons, voir évoluer la culture et participer à sa transformation, voilà ce qui est gratifiant pour Simon.

À l’aube de ses quarante ans, Simon se questionne sur son avenir. Pensant que cela passera, il continue son travail routinier. Hélas, de nature rêveur, plusieurs idées se bousculent passant par l’achat de l’érablière familiale à la culture maraichère.

Le déclic se fait lorsqu’un ami lui parle de l’agriculture biologique sur petite surface de terre. Ce maraicher en devenir commence à s’intéresser à ce nouveau mouvement de culture durable. Il se procure alors le livre Le jardinier-maraicher de Jean-Martin Fortier et suit de la formation pour apprendre les rudiments du métier.

C’est à l’automne 2016, que ce rêveur décide de passer à l’action. Il s’inscrit à la formation en Lancement d’une entreprise du CRIF afin de valider son idée. Quelques mois plus tard, il devient l’heureux propriétaire d’une acre de terre située à Shefford, son coin de pays adoptif depuis 13 ans. Tout était à faire passant par l’aménagement du terrain anciennement utilisé à des fins résidentielles, l’accueil des premières poules pondeuses à la production de sa première culture de légumes pour l’été 2017.

Dans une vision écologique, tout est cultivé à la main de façon naturelle (sans machinerie, sans pesticides, ni engrais chimiques). Ce projet de vie représente l’occasion pour Simon de pouvoir contribuer à une meilleure alimentation de ses enfants tout en leur offrant une expérience familiale unique. Sa conjointe Mylène et leurs deux filles, Jade 11 ans et Maxym 6 ans prennent part à cette belle aventure en participant autant à la culture des légumes qu’au soin des 99 poules pondeuses. « Ce n’est pas juste un retour à la terre, mais aussi un retour aux valeurs familiales, d’entraide et de partage. Nous contribuons à l’autonomie alimentaire de la région en offrant nos surplus de légumes à des organismes communautaires tel que le Commun Frigo. »

« Travailler dans mes rangs me permet de trouver un sens à ma vie. L’effet de pouvoir nourrir plusieurs familles avec une parcelle de terre est gratifiant et stimulant pour moi. Cela me permet de dépasser mes limites et d’être imaginatif. C’est certain que ce n’est pas toujours évident de concilier avec mère Nature, mais je suis fier de ce que j’accompli au quotidien. »

Par leur entreprise Terre Urbaine, Simon et sa petite famille désirent contribuer à un meilleur avenir collectif. Shefford est une municipalité comptant peu de maraichers. Avec l’implantation de leur entreprise, ils désirent offrir aux citoyens la possibilité de se procurer des légumes et œufs frais et naturels à proximité de leur résidence. Par une approche éco-responsable, ils désirent contribuer à la saine alimentation de la société d’aujourd’hui et de demain.

Simon, sa famille et leurs légumes fraîchement cueillis du jour, vous attendent à la terre au 1025, chemin Denison Est à Shefford.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *