Trucs et astuces pour adopter une bonne étiquette professionnelle

L’étiquette professionnelle est très importante dans un milieu de travail.

Inconsciemment ou non, les gens se font une opinion de vous dès les premières secondes où ils vous voient. Et le look que vous choisissez en dit beaucoup sur vous-même !

Comme l’avis de votre employeur est important pour votre carrière, il convient d’adopter une bonne étiquette professionnelle. Cependant, votre employeur ne doit pas non plus brimer votre droit d’être vous-même… L’équilibre est parfois difficile à trouver.

Bien se vêtir au travail est plus ardu qu’on pourrait le croire : il ne faut pas paraître négligé, mais il ne faut pas non plus en faire trop…

Comment arborer la tenue vestimentaire idéale dans le cadre de ses fonctions ? Et surtout, comment parvenir à rester soi-même et à l’aise tout en affichant une apparence professionnelle ?

La tenue professionnelle : en symbiose avec le milieu de travail

Votre tenue de travail doit impérativement aller de pair avec les fonctions que vous occupez. Il est donc normal qu’un employeur ait certaines exigences raisonnables considérant l’étiquette au travail.

  • Si vous travaillez avec le public, vous devez porter une tenue propre et décente
  • Si des règles de sécurité s’appliquent à votre milieu professionnel, vous devrez également le considérer
  • Il arrive que l’on puisse s’habiller plus décontracté les vendredis.

Il convient, bien sûr, de discuter de ces questions avec votre employeur en cas d’incertitude.  Vous pouvez aussi regarder vos collègues pour vous donner une idée des styles de tenues acceptées à votre travail.

Cependant, peu importante le milieu, les éléments suivants sont à déconseiller :

  • Les jeans délavés ou déchirés
  • Les vêtements fripés
  • Les tenues courtes ou trop suggestives
  • Surabondance de bijoux ou accessoires (choisissez-les avec parcimonie)
  • Les chapeaux à l’intérieur
  • Les tongs ou sandales

Sachez toutefois qu’arborer une apparence professionnelle nécessite certaines contreparties.

Par exemple, si votre employeur exige une tenue particulière dans le cadre de votre emploi, il devra en assumer l’entretien. Et en aucun cas vous ne devez en oublier qui vous êtes !

En symbiose avec celui qui la porte

Porter une tenue de travail qui clash trop avec votre âge ou votre personnalité est également important. Porter un smoking des années 1970 quand on est un jeune professionnel serait un peu étrange, n’est-ce pas?

Par contre, vous avez également le droit de vous exprimer de par votre tenue tant que vous restez professionnel :

  • Vous avez droit à votre dignité : ainsi, votre tenue se doit d’être confortable et digne.
  • Vous avez droit à votre libre expression: vous pouvez porter un symbole qui vous représente (tant que celui-ci ne soit pas haineux ou discriminatoire bien sûr!)
  • Vous avez droit à votre vie privée : porter un tatouage ne regarde que vous.

Sachez qu’il est amplement possible de combiner tenue décontractée et professionnelle : le polo ou la chemise propre avec un pantalon confortable, mais propre peut être tout à fait acceptable dans un milieu professionnel.

Prenez le style que vous aimez arborer et rendez-le propre et présentable. Équilibrer un peu les choses vous permettra de trouver le look qui vous convient le mieux.

Un reflet de l’employé

Si le look que vous arborez dans votre vie quotidienne en dit long sur vous, votre tenue professionnelle en dit long sur le type d’employé que vous êtes. Respectez vos limites, mais sachez tout de même trouver les compromis qui vous permettront de projeter le meilleur de ce que vous pouvez offrir à votre employeur.

Lorsque vous choisissez la bonne tenue, demandez-vous toujours si vous vous engageriez vous-même dans ces habits.

Et gardez toujours en tête que l’étiquette professionnelle, c’est d’abord et avant tout le reflet de votre jugement.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *