Votre RVER est-il en place ?

Depuis le 31 décembre 2017, toutes les entreprises du Québec comptant 10 employés et plus doivent avoir un régime de pension en place pour leurs employés. Si ce n’est pas un RVER (régime volontaire d’épargne retraite) que vous mettez en place, alors un REER collectif, un CELI collectif, un RRS (régime de retraite simplifié) ou bien une RPDB (régime de participations différées aux bénéfices) pourrait aussi bien faire l’affaire. Un spécialiste de régime de pensions pourra vous guider à travers toutes ces possibilités.

Point important à se souvenir, l’employeur n’est pas obligé de participer au plan s’il ne le désire pas mais il est dans l’obligation de l’offrir à chacun de ses employés. Alors, il doit enregistrer un régime de retraite en bon et due forme au sein de son entreprise. De plus, les employés qui ne désirent pas participer à ce régime, doivent signer une lettre de renonciation. Cela protégera l’employeur le jour où les inspecteurs du gouvernement se présenteront à son entreprise.

Chaque employé participant aura la tâche de faire ses propres choix de fonds selon son profil de risque. Les participants continueront à déposer via leur chèque de paie le montant qu’ils auront déterminé.

Les deux avantages qui priment dans la participation à un régime de pension est le taux minime de frais de gestion comparé à un plan individuel et la déduction automatique sur la paie selon le mode choisi par l’employeur. Sur une longue période, il est clair que le participant aura une accumulation plus significative qu’un plan individuel. Tout en sa faveur.

Bref, si cela n’est pas fait cher propriétaire, il est grand que vous vous occupiez de cette obligation gouvernementale. Bonne chance.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *