Innover en 2018, est-ce encore possible ?

Voyez grand : l’innovation en 2018 est possible, même essentielle. Vous devez donner à votre entreprise un positionnement unique :

  • pour vous distinguer de la compétition
  • pour sortir des sentiers battus
  • pour vous renouveler…

L’innovation et l’invention répondent à toutes ces caractéristiques. Plus que jamais en cette ère de grands changements techniques, nous disposons des outils pour attirer l’innovation au sein de nos rangs.

Pourquoi l’innovation en 2018?

L’innovation, c’est vendeur! La capacité de se renouveler est désormais un argument important.

En cette période de plein emploi et de forte concurrence, il faut rapidement positionner son entreprise comme étant là pour rester. Bon nombre l’ont compris. Une enquête menée en 2012 révèle que plus de 60% des entreprises ont innové depuis le début de la décennie.

Faire preuve de créativité et d’imagination est très payant pour :

  • L’amélioration de vos produits et services (l’innovation passe par la recherche et le développement)
  • La conquête de nouveaux marchés (innover, c’est améliorer son offre et répondre à de nouveaux besoins)
  • La mobilisation de ses employés (avoir de nouvelles idées est quelque chose de stimulant et de rassembleur pour une équipe)
  • L’anticipation du futur (voir plus loin, c’est planifier et préparer le futur de son industrie)
  • Et surtout, innover vous donne une identité de gagnant!

N’oubliez jamais que vous innovez d’abord et avant tout pour vous et votre équipe. Vous le faites pour rendre meilleurs votre entreprise et les gens qui la composent.

Planifier l’innovation

En 2018, il est devenu primordial de planifier l’innovation. Laquelle des 4 grandes stratégies d’innovation serait la plus bénéfique pour votre organisation?

L’innovation incrémentale

Il s’agit de prendre un produit ou un service déjà existant et de lui apporter des améliorations graduelles. Au lieu d’investir dans de nouveaux produits, vous renouvelez ceux déjà existants. Un bon exemple de ce type de stratégie est Apple avec son iPhone. À privilégier si le produit ou le service est déjà bien implanté dans les marchés.

L’innovation adjacente

C’est lorsqu’on donne à un produit existant de nouvelles manières de l’utiliser. C’est propulser un produit ou un service dans un nouveau marché connexe à celui déjà existant. Pensez à toutes ces entreprises offrant des produits à usage domestique, commercial ou industriel. On répond ainsi à plusieurs demandes. À utiliser pour conquérir de nouveaux marchés.

L’innovation radicale

On la dit radicale, car c’est la plus aventureuse. Elle se solde par l’invention d’une nouvelle catégorie de produits ou un nouveau marché. Si vous analysez le succès des plus grands visionnaires de notre époque, vous réaliserez qu’ils ont tous choisi ce chemin (Mark Zuckerberg avec Facebook par exemple).  Particulièrement payant pour les start-up voulant se distinguer.

L’innovation disruptive (ou de rupture)

Lorsque vous offrez aux consommateurs une alternative moins chère et plus simple que la compétition, vous faites de l’innovation disruptive. IKEA est devenu dominant grâce à cette stratégie: en offrant des meubles en pièces détachées, elle réduit les coûts et rend le design intérieur accessible aux moins nantis. À faire pour offrir une solution bon marché et efficace à de nouveaux clients.

L’innovation en entreprise, c’est l’affaire de tous.

En privilégiant l’innovation, vous donnez les outils à votre équipe pour réussir longtemps. Encouragez la créativité. N’oubliez pas qu’autant l’employeur que ses salariés ou ses clients peuvent tirer des bénéfices de l’innovation. Elle nous donne de la liberté, de l’autonomie et de la marge de manœuvre en tant qu’équipe. Elle stimule, rassemble et transforme…

N’hésitez jamais à organiser des tempêtes d’idées ou de demander l’avis de votre équipe, le résultat pourrait vous emmener très loin!

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *